Aller au contenu principal
26 octobre 2013 / avec1o

The killing fields

Ou le sanctuaire de Choeung Ek…

Voila un post que j’ai volontairement choisi en noir et blanc. Et pour cause… Voici, à environ 15 km de Phnom Penh, un des plus grands charniers découverts au Cambodge, après les événements de 1975.

Alors, à peine avais je posé mon 2 roues, que je pressentais que, n’ayant déjà pas un attrait considérable pour la couleur, cette fois ci, j’allais l’exclure de ma matinée.. Le lieu est saisissant; pourtant à vivre Phnom Penh depuis plus de 15 jours, c’est un des lieux les plus calmes que j’ai pu éprouver depuis mon arrivée. Nous sommes en campagne, près d’un lac, le charnier jouxte des vergers de longaniers.

image

mais s’il est si tranquille c’est peut être de la lourdeur de son histoire. Dans ce lieu ont été découvert 20000 corps de prisonniers du régime de pol pot, torturés auparavant à la prison de S21. Ils étaient abattus froidement avec des moyens rudimentaires, peu coûteux, et enterrés dans cet ancien lieu de recueillement chinois, convertis en champ d’horreur.

tantot nous apercevons des bouts d’os qui ressortent encore du sol remanié par les fortes pluies, tantôt des panneaux explicatifs qui complètent les informations de imagenotre audio guide, tantôt des arbres (the killing tree) contre lesquels la tête des bébés était éclatée avant qu’ils ne soient jetés dans les fosses…

Moi qui ne parle pas beaucoup ces dernières semaines, du fait d’un cercle social nul, je n’en avais de toute façon pas envie ce matin. Le temps était certes chaud, mais maussade, tout comme l’esprit. Le Cambodge, c’est aussi ce terrible passé, et mine de rien, il est bon de se le rappeler, car il serait bon de ne jamais le voir se renouveler.

image

2 commentaires

Laisser un commentaire
  1. Jorge / Oct 27 2013 5 h 57 min

    Il faut, hélas, des exemples de cette sorte pour attester l’ineptie humaine. Hélas…
    Ce qui est fort regrettable, c’est que cela continue d’exister.
    Il n’est point ici d’erreur, mais de l’intentionnel criminel. Merci à toi de ce triste mais réel partage…
    Merci aussi de tes magnifiques dessins qui m’assurent ton talent toujours présent…
    Encore et encore…
    Comme j’aimerais partager ces coups de crayon avec toi…
    Ab imo pectore…

    • avec1o / Oct 27 2013 13 h 28 min

      Je pense à toi à chaque fois Jorge me rappelant qu’il faut absolument que je réapprenne à dessiner. Merci à toi, mon matinal lecteur…. Je t’embrasse fort!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :