Aller au contenu principal
31 octobre 2013 / avec1o

(1) Ce matin j’ai croisé un sac plastique….

Je tournais comme d’autres autour de la piste d’athlétisme quand j’ai croisé la route d’un gros sac plastique. Comme si de rien n’était, deux personnes l’accompagnaient, une femme « normale » et un garçon d’une dizaine d’années, en cours d’obésité (il ne devrait pas cependant pas poursuivre dans cette voie, ça ne lui va pas!). Jaune, c’est la couleur du sac en question, une bonne longueur, deux bras, et une capuche, recouverte d’une casquette. Le pas était rapide, volontaire, la démarche particulière d’une femme trop grosse gênée dans sa dissociation des ceintures par de volumineux bourrelets. J’ai imaginé que c’était pour la faire transpirer, je me suis juste dit que c’était suicidaire, qu’il n’y avait aucunement besoin de cet attribut pour se vider de son eau… Mais je ne suis pas cambodgienne, et ma logique n’était pas la sienne.
Je l’avais déjà croisé auparavant, une chose est sûre, elle est déterminée!

4 commentaires

Laisser un commentaire
  1. Nico / Nov 6 2013 12 h 16 min

    Des photo du sac en question??? Si c’est un sac jaune c’est un sac de chez Record… (Les vieux roannais comprendront…)

    • avec1o / Nov 6 2013 14 h 15 min

      Hey, garçon, t’es encore vivant? Cool d’avoir de tes nouvelles. Ta progéniture pousse. Il doit atteindre le mètre cinquante à l’approche de ses 1 an!!!!
      Pas facile de prendre en photo quand on court, ceci dit je la croise à chaque fois que je vais courir. N’étant pas une vieille roannaise, je ne saisis pas l’allusion, mais ça doit avoir du sens.
      Gros bisous à toi Nico

  2. Françoice / Nov 6 2013 16 h 02 min

    Ce sac-là, je l’ai croisé un jour sur les berges de l’étang des Cornillons, le vent très agité était bien décidé à lui faire boire la tasse au grand dam de mon père qui s’est jeté sur la rive pour le contrer. Le courage ne paie pas toujours, son coude s’en souvient encore après 2 opérations…
    Quant à toi le vent t’a portée bien loin dis- moi et c’est très funny de partager cette tranche de vie avec tous ces petits croquis tellement bons qu’on en redemande.
    Bonne route à tes tongs.
    Baci della Francia.

    • avec1o / Nov 7 2013 15 h 49 min

      Coucou Françoise,
      Et oui, traverser plusieurs faisceaux horaires n’était que prétexte à préparer une nouvelle exposition, alors je m’y attelle!
      Ou alors est ce l’Asie qui m’inspire? Peut être plutôt ça… En tous j’y suis et pour un moment! Alors comme j’aime partager, il y aura largement d’autres occasions d’aller jetr un œil sur ce que le mien perçoit de mon environnement du moment.
      J’espère que tu vas bien…
      Je t’embrasse bien fort
      Lorette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :