Aller au contenu principal
14 septembre 2016 / avec1o

9ème et bien la dernière semaine…

Il ne faut pas se mentir, c’était bien la dernière, semaine… Enfin, pour cette fois. Dernières aventures guyanaises donc !

Mardi 30 août

Je travaille encore mais des courtes journées me permettent de m’offrir une sieste en hamac à midi et un footing en soirée au Rorota. Sur le départ, je croise Ingrid journaliste à « Mon Péyi », la nuit tombe et elle m’attendra pour être sûre que je suis bien rentrée. Bel esprit ! Je m’empresse d’aller récupérer mes calories avec mes comparses espagnols. Ça devait être créole, ce sera japonais, la Kaz Mimi étant fermé.

Mercredi 31 août

Il semblerait que ce soit les vacances… ! Youpi !!! Je termine à 14 chez Rahim, transmissions de manœuvres kiné. Pour fêter cette pseudo pause, je vais nager. Je suis perplexe devant sa non fréquentation et interroge à l’accueil. En fait, ils m’attendaient ! Ben oui, cause rentrée scolaire, j’aurai la piscine olympique pour moi toute seule l’espace d’une demi-heure. Après avoir expérimenté MA ligne d’eau, ce sera Ma piscine olympique !! C’est grand, comme baignoire ! Echange de bons procédés, avant de rejoindre les collègues pour un dîner à l’auberge Faledam (j’avais tellement apprécié que j’ai réussi à être convaincante pour y organiser notre dîner de départ), je me rends au cabinet de Madely pour un massage thaï. C’était ses mains d’ostéo qui avaient œuvré auparavant. Dîner départ donc, anniversaire aussi. Nous sommes le 31 août, bon anniversaire Vanessa !

img_1401

Jeudi 1er septembre

Nous avions rdv avec Damien à l’IRD pour un footing sur le Montabo, le long de la plage et le Mont Bourda. Nous ferons l’aller, marcherons au retour en optant pour les rochers. La balade est chouette, ce lieu m’était inconnu, la mer est d’huile, la fraicheur encore relative. Une bière s’impose. Détour pour le marché pour commencer les approvisionnements métropolitains. Il était temps que je le dépose, le RAV4 tombe en panne. Courroie d’alternateur… Le gars est cool, forcément, il est prof, 2h de vacances en moins, c’est loin d’être un problème. Pendant ce temps là, j’enrage ! La fin de journée sera faite de formalités de rangement et d’appel. Pas très productive, on verra demain…

Vendredi 2 septembre

Lever 5h pour une tentative de recherche d’émergence aux Salines. On a beau arpenter la plage, il semble que la spontanéité paie davantage que la planification pour ces choses là ! J’enchaîne marché de Cayenne, photographies et dessin de maisons créoles, souvenirs, piscine, casse croute et café à Montlucas (à bientôt les filles…), séance d’ostéo dans les mains magiques de Marina, et coucher de soleil sur les Salines. Mes comparses espagnols déménagent. Nous formons une nouvelle coloc. Je me demande encore pourquoi je pars… !

Samedi / dimanche : le camp canopée

PK21 après le rond point de Kourou, prendre la direction de la montagne des singes jusqu’au dégrad Saramaca. Notre guide Damien nous attend et récolte les bagages. Je fais la rencontre de Christine, Frédéric et Maïté puis de tout un groupe de guyanais de la BNP. Nous sommes 17 au total. Après près de 3h de pirogue, nous prenons possessions de nos chambres. Le lieu d’accueil est une merveilleuse cabane en bois au milieu de la canopée. Nous sommes entourés de vert, littéralement. Lieu magique au beau milieu de la canopée. Les images parlent d’elles mêmes.

Je vais : manger délicieusement bien mais dramatiquement trop pendant deux jours, monter une corde de 36 mètres pour atteindre le toit de la canopée, faire une rando en forêt amazonienne et croiser une ou deux bestioles un peu hostiles, me faire un masque à l’argile bleue en arrivant de notre petite descente en canoë dans le fleuve Kourou, admirer le coucher de soleil à la cime des arbres, descendre une tyrolienne en nocturne avec des lucioles pour anges gardiens, boire l’apéro, dessiner, dormir une dernière fois en hamac, discuter de son enfance guyanaise avec Lucien, me délecter des câlins de Taréys, 4 ans, échanger dessin avec Josiane, parler philosophie avec Lionel…

Excellent, pas moins, même plus, beaucoup plus !

A faire absolument lors de votre passage en Guyane

Je parlerai à peine de lundi, parce que c’est le…

Dernier jour !

Il est passé trop vite, il a été bousculé mais marqué aussi par la présence chère à mon cœur de Pablo et Patricia, qui m’ont chouchoutée toute cette dernière journée. Je croiserai Guillaume à l’aéroport, il a ramené l’avion que je dois prendre au garage ! Une dernière bière ensemble et au revoir jolie Guyane. A bientôt…

Et pour tout dire, plus d’une semaine déjà est passée…

Difficile retour, je procrastinate, même pour le blog, c’est moche ! Je le mets en veille encore une fois, jusqu’à ce qu’une nouvelle aventure se présente. On ne sait pas, affaire à suivre !

J’ai chargé en photos, impossible de faire le tri, je me suis offerte une overdose, parce que c’était trop trop bon… Je vous laisse apprécier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :