Aller au contenu principal
29 juillet 2014 / avec1o

Qu’est ce Kikloche??

Fin juin, et virée à Ancinnes, pour des retrouvailles avec Maud, avec qui je n’avais pas passé plus d’une heure et demi en quinze ans, depuis que nous étions diplômées de l’IFMKRR de Nantes.

Et si c’était fin juin, c’est parce que se déroulait le festival Kikloche, dont Maud me parlait depuis des années. Autant nous nous la sommes jouées frileuses le samedi en raison du mauvais temps, autant le dimanche nous l’avons bravé et n’avons pas assisté à moins de 9 spectacles…

Au programme de notre après-midi :

– Macao et Cosmage (la S.O.U.P.E Cie, Metz (57)) Un petit théâtre musical portatif. Chaussés de nos casques, nous admirons les changements de scènes imprimées de notre metteur en scène. La pluie a failli être très désagréable!

– Les petits pains oubliés (Créatures Cie et les Sages Fous, Fyé (72)) À la rencontre du biscuit anthropomorphique. Comment ça, ça ne vous parle pas? En même temps, il fallait y être… Dans ce chapiteau sombre, en nombre limité, c’est notre québecquoise de guide qui nous explique leurs découvertes fantastiques concernant les minuscules gâteaux et leurs histoires singulières… Très très drôle!

– Thé avec… (Cie DuoAnfibios, Brésil) Par la fenêtre d’une vieille boîte, plongez dans la poésie quotidienne d’une grand mère. Nous sommes 5, assis autour d’une caravane construite pendant sa semaine de résidence, casques sur les oreilles, les rideaux sont ouverts et nous nous immisçons dans l’intimité de cette grand mère de papier mâché.

– La chevelure (Cie Peau Rouge, Charleville-Mézieres (08)) Une allégorie de l’amour fou, librement inspirée de Maupassant. Dans une pièce sombre du château, la comédienne met en scène un pantin écrivain / lecteur, tantôt homme, tantôt à la chevelure blonde et longue. Lecture et jeu de marionnettes pour un moment solennel et très épuré.

– Sur le fil (Cie l’Arbassonge, les Bordes-sur-Arize (09)) Un grand spectacle minuscule dans une boîte à chapeaux. Magique, poétique… tels ont été mes mots en sortant de ce spectacle en annexe d’église ou deux comédiens presque intriqués l’un dans l’autre pour animer leurs minuscules marionnettes, racontent l’histoire d’une funambule et d’un homme qui l’admire. Splendide !

– Microcircus (Cie la Cignogne, Nancy (54)) Entresort d’objets pour deux artistes de cirque cassés. A l’abri de l’intimité de leur caravane, la femme est en fauteuil roulant, l’homme parle plusieurs langages, et à eux deux, ils nous racontent une universelle histoire de relations humaines.

– 18000 grammes (Cie Bobainko, Nantes (44)) Un duo atypique de danseuses et deux robes imposantes en acier. Sur fond musical, deux athlètes danseuses et plusieurs tableaux tantôt drôle, esthétiques ou foutraques !

– Le vieux pêcheur (Smash Théâtre, Toulouse (31)) Voyage en marionnettes et en musique dans le roulis des vagues. Un conte pour enfants d’un pécheur un peu dépassé, mais qui, finalement, n’est pas trop has been…

– Le bonheur est fragile (Le filament, Caluire (69)) Numéro de danse sur fil. Le clou du spectacle et de cette journée, qui finit sous un soleil timide, indispensable pour permettre à cette funambule d’évoluer sur son câble, nous incitant à plusieurs reprises à retenir notre souffle du risque de la voir tomber. Quelle grâce, quelle élégance… ! le summum est son numéro en talons aiguilles sur morceau de violon improvisé.

Si l’on m’avait dit un jour que, dans la Sarthe, on trouvait un festival d’une telle qualité, je crois que, plus tôt, je m’y serais précipitée…

Merci à toi Maud de me l’avoir fait découvrir, merci à tous ses artistes et bénévoles de partager avec nous ces moments d’émotion sensible !

Festival Kikloche, en pays de Haute Sarthe… A visiter et à rejoindre, sa page facebook!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :