Aller au contenu principal
28 janvier 2014 / avec1o

Nha trang

Nous allions au bord de la mer, nous allions chercher l’eau turquoise, la chaleur, et le calme.

Bon, là encore, ça ne s´est pas tout à fait passé comme prévu! Arrivées sous la chaleur brumeuse (ça m’a rappelé Cherbourg et ses brumes de chaleur qui nous plongeaient dans le brouillard, quand partout ailleurs il faisait beau, parce que justement il faisait beau!), la mer était déchaînée à son bord. De la faute d’une plage qui descendait brutalement, responsable de la formation de gros rouleaux et de vagues trop hautes pour imaginer même pouvoir s’y jeter. Bah mince! Quant à l’environnement, une ville bitumée, envahie d’immeubles immondes en front de mer, et des cars entiers de touristes russes imposant leur écriture cyrillique sur toutes les devantures de magasin, et les cartes des restaurants… Bah mince (bis)!
Tant pis, qu’à cela ne tienne! On a d’abord établi et concrétisé notre plan de route pour la suite du séjour vietnamien que nous avions en commun, puis, à cheval sur nos vélos, on est allées explorer le Nha Trang culturel : visite des Tours Cham, de petites rues confidentielles, du musée de l’érudit Yersin, un des français les plus connus au Vietnam, de la cathédrale, du musée océanographique… Parce Nah Trang, c’est aussi ça. Belle première journée ensoleillée, la seconde était venteuse et nuageuse, mauvais temps  pour une plongée en eaux troubles (mais je vous en parlerai dans le prochain post), compliqué pour achever sur place mon dessin.

Une question revient régulièrement… Vietnam, tel que nous t’imaginons, où es-tu?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :