Aller au contenu principal
4 janvier 2014 / avec1o

Australie, on m’aurait menti?

On le dit le pays des kangourous, et plusieurs d’entre vous m’avez chargée de leur transmettre mon bonjour.
Pas facile d’en voir le bout de la queue pourtant, car, comme dirait, le kangourou ne se laisse pas approcher si aisément.
Alors, oui, en voici quelques spécimens, choisis sur le carreau, des faux, des leurres.

Et s’il s’est fallu d’un cheveu pour que je ne croie ni en noir ni en blanc que l’Australie était envahie de kangourous. Mais, ô surprise, alors que nous nous étions levés à moins de 5h, réveillés en sursaut par le bruit d’une voiture que nous croyions celle du Rangers ( d’une, nous n’avions pas de ticket d’entrée pour le parc, de deux, il est absolument interdit de dormir dans un parc national..), que nous empruntions rapidement le chemin d’une boucle de 8km qu’il s’agissait de finir avant 9h si nous ne voulions pas finir tout secs et tout grillés, nous surprenions un de ses marsupiaux de bon matin, plus effrayé que nous, curieux animal… fuyant sur ses deux pattes arrières le danger que nous pouvions représenter!

image
Le kangourou est un animal qui aime à se cacher dans le bush australien, ces herbes hautes, ces arbres courts sur tronc, tout secs. Craignant la chaleur, il s’y prélasse en journée et n’en sort qu’au lever ou au coucher du jour. Nous n’en avions pas croisé hier, alors petit cadeau du matin…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :