Aller au contenu principal
22 novembre 2013 / avec1o

La fête des eaux à Takéo

We en famille cambodgienne… Et bien voilà, pour la fête des eaux, j’ai eu le privilège d’être invitée à partager la tradition en famille, Sophea m’ayant proposée de me joindre à elle lors de sa visite à Takéo, chez ses parents. Daniel venait d’arriver, ça ne posait aucun problème, au contraire, alors je l’ai embarqué avec moi, parce que quand même, c’est rare de pouvoir vivre ça en mettant les pieds en pays étranger.imageimage Location de taxi collectif, on attend qu’il soit plein pour partir, sauf que plein ici, ça veut dire 6 personnes (4 adultes, 2 enfants), et 4 personnes à l’avant (2 adultes, 2 enfants, dont un sur les genoux du chauffeur…). Tout est normal… On arrive après deux heures de route, plus ou moins confortables, ça va de soi… Accueil en grande pompe par les parents, oncle et nièces de Sophea, autour d’un dîner simple mais conséquent arrosé de choul moï répété à chaque fois que l’on trinque. Ça va mal finir cette histoire, pas décidés à s’arrêter à quelques bières. Et moi de faire partie de la bande, je suis la seule femme à être servie, comme dit Sophea, ici, les femmes ne savent pas boire. En même temps, je ne vois pas quel enseignement j’ai reçu, mais pourtant, la bière, je « sais » la boire!!

Après le repas, et la douche à la cambodgienne (j’entends au brot et au baquet), nous allons avec le frère de Sophea à la pagode. Non pas pour prier, mais bien à la fête. Une vraie fête foraine, avec manèges, étals de nourriture partout et scène de théâtre où nous assistons dans un premier temps a des danses traditionnelles, dans un deuxième temps à de la danse hip hop mal rythmée, tout ça au son d’une musique trop forte d’une sono mal réglée. Charmant!!! Nous testerons sur le retour une sorte de navet sucré. Je continue dans les expériences… Avant d’aller me coucher, la nièce de Sophea me transforme en vraie fille en peignant mes ongles de pieds et de mains, me voilà prête à faire de jolis rêves dans la chambre des hôtes, je pense une des plus belles et spacieuses de la maison, sous la moustiquaire. Nuit longue et profonde, comme de trop de sommeil en retard. Sophea

m’attendait, toute belle, maquillée, tenue dominicale, pour aller au marché, voir sa maman vendre le porc. Petit déjeuner de nouilles au bœuf, test de divers plats étranges, et retour à la maison pour préparer le repas, avec daniel qui avait fini par se lever. Avant de nous délecter de ce que nous avions préparé m’était faite la proposition d’aller sur la tombe des grands parents avec sa maman dans une autre pagode. Biensur que j’accepte. Nous voilà toutes les deux, et elle d’essayer de m’expliquer en khmer les tenants et aboutissants de cette visite… Heu, je prends des cours, mais suis loin de le parler couramment ce fameux khmer… Il y avait encore plein de monde, des bateaux partaient en direction du Vietnam, car la fête des eaux avait lieu la bas, alors qu’elle avait été annulée au Cambodge.

Déjeuner copieux, toute la famille élargie était là, et la bonne humeur s’était invitée. Bœuf lok lak, poisson frit, salade de fleur de bananier aux cacahouètes, fleurs d’eau à remuer dans une sauce au poisson… J’en oublie certainement Pour finir cette réunion dominicale familiale, pendant que mon hôte à moi se reposait, à peine remis du décalage horaire, nous visitions oncles et tantes, voisins de rue. Finalement nous avons quitté la maison vers 13h30, sur une moto doubt dénichée par sa maman, qui devait nous emmener sur la route principale et nous aider à trouver un mini van. We tout en saveur, en famille cambodgienne, we unique, précieux et privilégié quand on est pas d’ici. Un moment rare, merci Sophea…

2 commentaires

Laisser un commentaire
  1. VIGNAND DANIELLE ET ROGER / Nov 26 2013 14 h 41 min

    Coucou Lorette,

    On suit votre périple sur votre blog. A Lentigny RAS. On pense à vous. A bientôt. Bisous

    Roger et Danielle

    • avec1o / Nov 26 2013 16 h 13 min

      Bonsoir,
      C’est très gentil de me faire ce clin d’œil… J’ai l’impression d’être partie depuis très longtemps et pourtant ce n’est que le début. Si rien ne change à lentigny, c’est que tout va bien? Du moins je l’espère…
      Prenez bien soin de vous en tout cas,
      Mes amitiés…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :