Aller au contenu principal
11 novembre 2013 / avec1o

On dirait le Sud…

Sous le regard de la white lady (celle ci ne vole pas...)

Sous le regard de la white lady (celle ci ne vole pas…)

Deuxième sortie provinciale (je fais tout dans le désordre, vous aurez le résumé de la première la prochaine fois…), à Kep, station balnéaire pas très éloignée de la frontière vietnamienne. Kep, le charme désuet de ces anciennes maisons coloniales délabrées, abandonnées, squattées. Kep et son île du lapin, et son marché aux crabes, et sa population locale venue se reposer en we, Kep et le souvenir que j’en ai de la virée en moto avec mes parents en 2007.

Et au large les îles...

Et au large les îles…

Et bien là, c’est Emma et Laurène que je rejoignais pour le we. Mais comme elles avaient traversé pour s’offrir une nuit insulaire, et que mon bus, contrairement aux 4 heures annoncées en mettait deux de plus, je suis restée sur le continent et nous ne nous sommes retrouvées que le lendemain.

La fameuse, la white lady!

La fameuse, la white lady!

En vrac : bain d’eau chaude; clichés de cambodgiennes habillées à l’eau en train de me donner du « mouy, pi, bey » au moment de les prendre en photo; rencontre d’un collègue de cours de khmer et d’une touriste rencontrée le we dernier; virée en moto au marché aux crabes pour dîner au vent chaud au son de la mer qui va et vient; footing en bord de mer, qui se termine par un bain de mer, comme à Brest, sauf que là, l’eau elle est chaude; petit déjeuner au marché à parler khmer et à subir un véritable interrogatoire: ayou ponman? Tweukain aî? Min sansa? Min kmegn? Neu na? (Tu as quel âge? tu fais quoi comme travail? tu as un fiancé? des enfants? tu habites où?) et du coup, ils m’avaient trouvé un fiancé cambodgien, mais j’ai décliné, je venais juste prendre un café glacé!!!; balade en moto avec Laurène et rencontre improbable de jeunes grimpeurs qui escaladaient un arbre creux; baignade au soleil de midi à prendre des couleurs; déjeuner sur le marché, comme dans le temps, à choisir ce qu’on voulait manger et à se poser avec sur les tables au milieu du marché; photographies posées avec des cambodgiennes toutes contentes d’être prises en photo avec une barang (je me serais crue à Venise lorsque les japonais m’avaient prise pour une italienne… Et mon droit à l’image? Que deviennent ces clichés d’abord???); et retour en trois heures et demi où nous n’avons pas arrêter de baboler (ça s’écrit comme ça, Hervé?…)

Fin de soirée en solo, face au ponton...

Fin de soirée en solo, face au ponton…

Le retour sur Phnom Penh est toujours un peu rude, mais ces 24h ont fait l’effet d’un vrai bol d’air.
Quelques images au travers de ces lignes. Et rapidement, j’évoquerai kompong cham, promis!

4 commentaires

Laisser un commentaire
  1. maud / Nov 11 2013 23 h 54 min

    C’est chouette

    • avec1o / Nov 12 2013 16 h 06 min

      Merci ma sœur…
      Vous ne venez toujours pas me voir à Noël pour voir ça?… Parce que c’est chouette et en plus c’est chouette…!
      Ça m’a fait plaisir de t’avoir dimanche soir, à refaire. Jet embrasse bien fort….

  2. Barel / Nov 13 2013 0 h 32 min

    Bonjour
    Photos magnifiques , nous voyageons avec vous au travers de photos et dessins !
    Merci pour le voyage et bonne continuation ….
    Severine barel

    • avec1o / Nov 15 2013 1 h 34 min

      Merci de votre message. Je vais continuer à essayer de vous faire rencontrer ce pays et les autres à travers tout ça…
      En tous les cas, je prends beaucoup de plaisir à être ici!
      Je vous dis à bientôt?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :